A3.jpg

Tombé dans la marmite des activités de plein air dès l'adolescence, c'est pourtant vers des études d'arts plastiques que je me dirige d'abord. Ces années vont me permettre entre autre de me former aux techniques audio-visuelles. 

La vie et ses rencontres vont m'amener au milieu des années 90 à faire de mes loisirs montagnards mon métier.

Aujourd'hui, c'est une expérience de plus de 20 ans d'exercice et une passion toujours intacte que je mets à votre disposition.

Ludovic Pinel

Me contacter

Merci ! Message envoyé.

Ludovic Pinel

06 11 45 78 00

  • Facebook Social Icon

Informations communes aux sports et activités de pleine nature

Notions d’environnement et d’activités à risques :
Les sports de pleine nature sont des activités enthousiasmantes et enrichissantes mais comportant des risques liés au milieu naturel (aléas météorologiques, obstacles et mouvements de terrain, éboulements, chutes, etc.) ainsi que de risques intrinsèques à chaque activité sportive (qui varient de « bénins » à « forts » selon le niveau et le type des pratiques concernées).
Ces risques sont plus particulièrement élevés dans certains sports dits «en environnement spécifique » (haute montagne, ski de montagne, escalade en terrain d’aventure, spéléologie, canyoning, kayak de rivière au-delà de classe 3, plongée sous-marine, etc.) – où le recours à un encadrement professionnel hautement qualifié est fortement conseillé.

• Limite de responsabilité de l’encadrant :
Le rôle premier du guide ou moniteur est de réduire les risques, sans pouvoir prétendre les supprimer totalement. Cette part de risque incompressible, concomitante à toute évolution en milieu naturel et à toute notion d’aventure, peut être la source de situations d’inconfort, de désagréments, d’incidents voire d’accidents, liés aux caractéristiques propres de l’activité et/ou à son milieu naturel d’exercice, indépendamment de toute faute de l’encadrant. Cette dimension particulière doit être prise en compte avant de contracter avec un encadrant professionnel ; le pratiquant doit ainsi assumer en connaissance de cause sa propre part de responsabilité dans la décision de s’engager dans une activité et un environnement naturel dont il ne peut raisonnablement ignorer les risques objectifs qui leur sont inhérents.

• Précautions et devoirs du pratiquant vis-à-vis des professionnels encadrants et du groupe. 

Préalablement à toute activité, il est essentiel :
- que le pratiquant informe ses guides ou moniteurs de son profil physique, psychologique et technique et des éventuelles précautions, restrictions et contre-indications qui en découleraient au regard de la pratique sportive (par le biais d’une fiche de renseignements fournie ou de tout autre moyen d’information adapté)

- de bien prendre connaissance des diverses informations fournies par les professionnels encadrants pour s’équiper et se préparer au mieux.

« Nous vous remercions de nous informer au plus tôt de votre état physique ou sanitaire ou de tout traitement qui nécessiterait des précautions particulières dans la pratique et l’encadrement de vos activités sportives. »

 

Lors des activités sur le terrain, pour ne pas compromettre sa propre sécurité et celle du groupe, il est crucial :
- de se présenter avec l’équipement préconisé (si non fourni par l’encadrement).
- de respecter les consignes des guides ou moniteurs.

- et de ne pas hésiter à demander de les préciser, au moindre doute.

Si vous n’êtes pas déjà assurés pour pratiquer nos activités, nous vous conseillons vivement de souscrire une assurance Individuelle Accident sur sport.lycea.fr  pour une pratique ponctuelle (ou de prendre une licence fédérale type FFME ou FFCAM ou une assurance Vieux Campeur pour une pratique plus régulière à l'année)

IMG_0862.jpg
2015-01-01 20.37.31.jpg
Donnez-moi votre avis
Notez nos servicesMauvaisPassableBienTrès bienExcellent Notez nos services

Merci d'avoir partagé votre avis.